Annonce
  • Ne peut instancier la fonction mail.

Coups de coeur - Juillet 2011

Heartbroken Chocolatier

HeartbrokenChocolatier

Informations sur le titre :

Titre original : 失恋ショコラティエ - Shitsuren Chocolatier
Mangaka : MIZUSHIRO Setona
Editeur original : Shôgakukan
Prépublié dans : Rinka
Année : 2006
Nombre de volumes : 6 (en cours)
Genre : Shôjo - Romance

Titre français : Heartbroken Chocolatier
Editeur français : Kaze Manga
Nombre de volumes : 5 (en cours)
Prix public : 6.69 €

Résumé :

Sohta, étudiant dans une école de pâtisserie, sort avec Saeko, d’un an son aînée. Il l’adule depuis son coup de foudre, il y a quatre ans, et a enfin réussi à sortir avec elle juste avant Noël. Il essaye de combler l’amour de Saeko pour le chocolat, mais elle ne répond pas à ses avances et garde ses distances ! Sohta ne se décourage pas pour autant et se consume dans cette passion qui lui laisse, à chaque fois, la saveur douce-amère du chocolat noir…

[Résumé de l'éditeur.]

Avis :

Heartbroken Chocolatier ne manque pas de défauts mais à mon avis, c'est avant tout une série habilement menée et dont le propos de fond est touchant et pousse à réfléchir car il ne manque pas de justesse.
Dans le troisième tome, le personnage de Saeko gagne un peu en profondeur et l'histoire n'en devient que meilleure. Alors certes, dans le premier tome, le contexte de l'histoire est mis en place de manière un peu rapide et pas très réaliste et il faut accepter le fait que cette série traite d'amour anormaux en renonçant à comprendre d'où ils viennent au juste. Par ailleurs, le chocolat a beau occuper une place centrale dans cette série, l'auteur en parle clairement en tant qu'amatrice (pour ne pas dire fanatique) afin de créer une connivence avec le lectorat visé et ne cherche pas vraiment à adopter le point de vue du créateur, ce qui est dommage. Mais bon, ce n'est pas vraiment le sujet non plus.
En fin de compte, je dois bien reconnaître que l'histoire est bien racontée et dessinée et que je me suis laissée entraîner presque malgré moi.

Seiho men's school !!

SeihoMensSchool

Informations sur le titre :

Titre original : メンズ校 - Men's Kô
Mangaka : IZUMI Kaneyoshi
Editeur original : Shôgakukan
Prépublié dans : Betsucomi
Année : 2007
Nombre de volumes : 8 (terminé)
Genre : Shôjo - Comedie, Romance

Titre français : Seiho men's school !!
Editeur français : Kaze Manga
Nombre de volumes : 8 (terminé)
Prix public : 6.69 €

Résumé :

À cinq minutes de la mer et à 50 minutes en voiture de la gare de Motoyori, on trouve, dans ce lieu coupé du monde, l’internat du très réputé lycée privé Seiho, réservé aux garçons. Quelles aventures attendent ces beaux adolescents en âge de vouloir connaître l’amour et les plaisirs défendus que peuvent leur offrir les femmes ?!

[Résumé de l'éditeur.]

Avis :

Il ne faut pas se fier aux couvertures, qui ont un design un peu particulier, l'intérieur est très agréable à lire.
Bon, clairement, Seiho Men's school n'est pas une série transcendante, avec une histoire tournée vers l'introspection qui vous bouleversera. Avec cette série, l'auteur cherche surtout à amuser, voire à faire rire aux éclats, et même s'il y a des petites baisse de régime de temps à autre, elle y arrive globalement très bien. C'est d'ailleurs ce qui fait qu'à mes yeux, Seiho men's School mérite sa place dans cette section. Des séries amusantes, qui misent avant tout sur l'humour, il y en a des tonnes. Mais celles qui tiennent la route sur plusieurs tomes se comptent sur les doigts d'une main. Instantanément, il n'y a que Skip Beat ! et celle-ci qui me viennent à l'esprit. Loin de moi l'idée de comparer les deux séries, qui ne se ressemblent pas. Simplement, non seulement Seiho men's school m'a distrait du premier au septième tome sans discontinuer, ce qui n'est pas si fréquent, mais en plus, elle s'est peu à peu constitué un vrai caractère, ce qui fait de Kaneyoshi Izumi une mangaka à suivre.

Edit : J'ai trouvé le tome 8 décevant, au niveau de l'histoire comme des dessins, mais globalement, la série vaut le coup.

Divine Nanami

DivineNanami

Informations sur le titre :

Titre original : 神様はじめました - Kamisama Hajimemashita
Mangaka : SUZUKI Julietta
Editeur original : Hakusensha
Prépublié dans : Hana to Yume
Année : 2008
Nombre de volumes : 15 (en cours)
Genre : Shôjo - Romance, Fantastique, Comédie

Titre français : Divine Nanami
Editeur français : Delcourt
Nombre de volumes : 10 (en cours)
Prix public : 6.99 €

Résumé :

Nanami peut dire adieu à sa vie de lycéenne ordinaire : abandonnée par son père criblé de dettes, elle se retrouve à la rue. Mais le destin lui fait croiser dans la rue un étrange individu, qui lui offre sa demeure. Naïve, Nanami accepte cet étrange cadeau sans se poser la moindre question… et découvre un temple dans un état de délabrement avancé ! C’est donc là qu’elle va habiter en compagnie de Tomoé, un kitsune (un esprit renard) complètement beau gosse mais pas franchement jovial, et de deux étranges serviteurs... Très vite, la jeune fille comprend qu’en acceptant de vivre dans ce sanctuaire, elle est devenue par la même occasion... une déesse ?! Must du must : quand elle embrasse un esprit, il devient son serviteur !

[Résumé de l'éditeur.]

Avis :

Divine Nanami appartient à la catégorie (bien peuplée) des séries qui cherchent à distraire le lecteur sans se prendre au sérieux ni aller chercher très loin mais contrairement à beaucoup de séries dans ce cas, elle ne s'oublie pas aussi vite qu'elle se lit. Bref, c'est très réussi, les dessins sont superbes et ça vaut le détour !

Coups de coeur rédigés par Caro

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir